C’est la démesure ! En 2010, les Français ont acheté 2,9 milliards de boites de médicaments pour un budget de 546 euros par personne. On surconsomme de tout, antalgiques, antibiotiques, psychotropes, anticholestérol, etc. En 2009, 400 millions de consultations médicales auprès des médecins libéraux, chaque ordonnance comportant en moyenne 6,5 médicaments. La pharmacopée française compte 4500 spécialités dont seulement un quart possède des principes actifs. Sur ces 1120 molécules originelles, plus de 70 % ont un effet modeste à nul. En 1999, la réévaluation de cette pharmacopée a étiqueté 835 spécialités avec un service médical rendu insuffisant. Mais aujourd’hui encore l’affaire du mediator montre qu’il faut encore faire le ménage. Parmi les 77 médicaments mis sous surveillance par l’Afssaps au lendemain de cette affaire, 31 seraient à éviter dont 8 devraient, du fait de leur dangerosité, être retirés du marché.

Rappelons qu’un rhume bien soigné dure deux jours, mal soigné il durera deux jours. Il faut toujours se poser cette question par rapport à un médicament : est-ce vraiment nécessaire ?

Source : Le Monde magazine, 16 avril 2011, Accro aux médocs

Revue indépendante : Prescrire

http://www.prescrire.org/fr/