Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Avant le troisième débat de la primaire écologiste, mercredi à Lille, Politis.fr publie une série d’interviews avec les quatre candidats à l’investiture EELV. Deuxième volet, à la suite d’Eva Joly : Nicolas Hulot, interrogé après le débat du 10 juin, à Paris.
Politis.fr : vous n’êtes pas un militant « vert » historique, est-ce une faiblesse pour votre candidature ?

> Nicolas Hulot : non, car Europe-écologie est un mouvement ouvert. Cela fonctionne très bien à partir du moment où les valeurs sont partagées, pour moi comme pour Eva Joly. L’ouverture ne signifie pas qu’il y a des compromissions morales. Ceux qui veulent cheminer avec nous sont les bienvenus.

> Qu’est-ce qui explique la tension entrevue lors du débat de ce soir [NDLR : 10 juin] ?

> L’émulation, la compétition sans doute. Mais je suis serein, je donne tout ce que j’ai pour mon combat parce que j’ai une conscience aiguë que nous sommes à l’aune de graves problèmes - pour employer un euphémisme - et que malheureusement, nous sommes les seuls à analyser ces menaces et à les prendre de front.

> Je n’ai pas de prétention, mais il faut avoir de l’ambition, car l’écologie est une vision de la société. Autrefois il n’y avait pas cette coïncidence, l’écologie était quelque chose d’assez abstrait ou une préoccupation marginale. Mais l’écologie n’a pas qu’un aspect environnemental, il y a l’aspect social, démocratique, un modèle agricole, un modèle énergétique.
> Nous sortons, dans tous les domaines, de l’orthodoxie actuelle, parce que c’est le conformisme qui fait que les crises se répètent. On s’entête dans un même modèle en reproduisant les mêmes erreurs, comme dans une sorte d’acharnement thérapeutique pour sauver un modèle obsolète. J’ai choisi de tout sacrifier et d’abandonner ce que je faisais pour ce combat. Je ne demande rien, simplement faire gagner l’écologie.

> Votre discours s’est un peu musclé, est-ce que vous faites l’apprentissage de la politique ?

> Je ne vais pas me radicaliser dans les mots, je vais me radicaliser en humanité. Simplement il faut que chacun soit cohérent en terme de respect. Il faut incarner notre projet dans le débat. Je suis venu dans cette campagne car j’ai une sensibilité. Mais j’ai besoin de me protéger. J’essaie de m’appuyer sur les ondes positives qu’il y a autour de moi, dans la rue, sur tous les signes de soutien que je reçois.
> Vous devrez vous positionner sur le thème de la sécurité si vous faites campagne. Vos propositions se distinguent-elles de la

droite ?
> Sur un certain nombre de choses, oui. Je pense qu’il faut aborder les symptômes et les causes simultanément. Il ne faut pas être angélique, parce que quand on est par exemple maire à Sevran, comme Stéphane Gatignon, et qu’il y a des balles qui traversent les trottoirs, la présence de la police est importante pour faire tampon. Mais il y a aussi la police de proximité. J’ai discuté avec des jeunes dans des « quartiers populaires » qui se font interpeller quatre fois par jour parce qu’ils fument des joints. Les policiers ont besoin de faire du chiffre. C’est le genre de choses que nous pouvons remettre à plat.

> Il faut parler de ces questions sans stigmatiser ni les uns ni les autres et aborder les choses humainement. Pour prendre un exemple, je pense que si nous dépénalisons le cannabis, en affectant les moyens que nous mettons dans la répression vers la prévention et l’éducation, on libérera des forces de police pour s’occuper de la vraie criminalité.

> Mais il serait trop facile de dire que tout est mauvais. Il faut garder notre discernement. C’est notre approche qui est différente. Elle est d’abord humaine. Dans le domaine de la sécurité, de la justice, de l’éducation ou de la santé. Il faut plus de moyens humains.

> Quels sont vos projets vis-à-vis de la finance ?

> En quelques mots, je distingue deux mondes de la finance. Le monde occulte et celui qui participe à l’économie réelle. Le monde occulte, on fera en sorte de le faire revenir dans l’économie réelle et dans la solidarité.

> Êtes-vous anticapitaliste ?

> Oui !

 

Le point de vue des écologistes

  • Post-covid, le tourisme de masse à la peine
    Rares sont les intellectuels qui pensent du mal du tourisme, Bernard Duterme, coordinateur du livre « La Domination touristique » est l’un d’entre eux : « Fort d’un taux de croissance annuel moyen de 4 % à 5 % depuis plus de sept décennies et de 1 700 milliards de dollars de recettes en 2019, le tourisme devrait enregistrer en 2020 une chute abyssale. …

    Post-covid, le tourisme de masse à la peine Lire la suite »

  • Frydman, promoteur infatigable de la PMA
    René Frydman, promoteur infatigable de la PMA (procréation médicalement assistée) : «  Il faut dépasser les diktats idéologiques et religieux d’un groupe qui veut imposer ses croyances à tous sans faire appel à la méthode scientifique. »* En d’autres termes les partisans d’une procréation naturelle ne doivent rien opposer aux techniciens de la fécondité artificielle. Pourtant Frydman …

    Frydman, promoteur infatigable de la PMA Lire la suite »

  • Brouhaha médiatique et démocratie réelle
    Grâce à un cerveau surdimensionné, nous sommes la mesure de toutes choses, mais notre objectivité n’est que la somme de nos subjectivités humaines. Notre cortex préfrontal permet en effet de synthétiser non seulement notre propre expérience concrète, mais aussi toutes les considérations formulées par d’illustres ancêtres et des parents proches, de doctes ignorants ou des …

    Brouhaha médiatique et démocratie réelle Lire la suite »

  • Barbara Pompili fera-t-elle mieux que Hulot ?
    Le 6 juillet 2020, Barbara Pompili est nommée ministre de la Transition écologique dans le gouvernement Jean Castex. Elle avait adhéré aux Verts en 2000, elle était chargée des relations avec la presse pendant la campagne présidentielle de 2002 de Noël Mamère, candidat de écologie politique. Barbara a une vertu première, elle a été longtemps …

    Barbara Pompili fera-t-elle mieux que Hulot ? Lire la suite »

  • SVP, ne pas confondre culturel et élitisme
    Le mot « culture » est polysémique, voici d’abord son sens sociologique : la culture constitue un ensemble complexe englobant les connaissances, les croyances, la morale, les lois et coutumes, tout ce qui est issu d’une socialisation qui permet à un individu de s’insérer dans une société en adoptant son langage. Si nos phrases ont en sens pour …

    SVP, ne pas confondre culturel et élitisme Lire la suite »

  • 2022, Macron n’ira pas au second tour
    En cette période de changement de gouvernement, faisons le point. La présidentielle 2017 était centrée sur le dégagisme porté par le Front national de Marine et les Insoumis de Mélenchon, « à mort les élites, le peuple vaincra ». C’est le nouveau venu Emmanuel Macron qui a remporté la mise avec le slogan « dépassons la droite et …

    2022, Macron n’ira pas au second tour Lire la suite »

  • 5G, technolâtres contre techno-réalistes
    Les décodeurs du MONDE sont des dévots de la 5G : « Des voix de quelques scientifiques et de certains militants se font entendre. Comme la 4G avant elle et les ondes téléphoniques en général, la 5G comporterait des risques pour la santé. Sauf que ces accusations reposent sur des argumentaires bien fragiles, voire fallacieux, et illustrent …

    5G, technolâtres contre techno-réalistes Lire la suite »

  • L’obsolescence programmée par la 5G
    Il en est du rasoir électrique comme de la 5G. Comme l’exprime Nicholas Georgescu-Roegen : « Il faut nous guérir du circumdrome du rasoir électrique, qui consiste à se raser plus vite afin d’avoir plus de temps pour travailler à un appareil qui rase plus vite encore, et ainsi de suite à l’infini… Il est …

    L’obsolescence programmée par la 5G Lire la suite »

  • ITER, symbole de la croyance technologique
    Un article dithyrambique, « Au cœur du chantier ITER, qui va tenter de maîtriser la fusion nucléaire à l’œuvre dans les étoiles ». LE MONDE du 2 juillet verse dans la technolâtrie : « L’aimant supraconducteur circulaire dit « de champ poloïdal », en provenance de Chine, de 10 m de diamètre et d’une masse de 400 tonne, arrive à Cadarache… Le coût …

    ITER, symbole de la croyance technologique Lire la suite »

  • Biosphere-Info, un consensus sur le climat
    Notre synthèse « Biosphere-Info » paraît le premier de chaque mois. Pour la recevoir gratuitement par mail, il suffit de contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Bilan de la CONVENTION CITOYENNE Durant neuf mois, 150 citoyen.e.s ont réfléchi dans le cadre de la convention citoyenne pour le climat. Nous avons suivi attentivement leurs travaux. Voici d’abord la synthèse de leur rapport …

    Biosphere-Info, un consensus sur le climat Lire la suite »

Action en cours

2020.03.13 Parlons de suicide « organisé »

Le parlement portugais a dépénalisé l’euthanasiedi 20 février 2020, et par 127 voix pour, 86 contre et 10 abstentions, le Parlement portugais a dépénalisé l [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.12 lutte anti-publicitaire

Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire : 13 mars [Tours] : Soirée ciné débat "La pub dans la ville : quels enjeux", à l'Étape 84, (84 avenu [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.11 Paris : Marche pour le climat le 14 mar...

A la veille des élections municipales, nous marcherons le samedi 14 mars, partout en France, pour revendiquer notre droit à un avenir. Le programme h: Marche  [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.11 Municipales et végétarisme

Municipales : carte interactive des candidat·es qui agiront pour les menus végés  L les résultats sur vegepolitique.fr Est-ce que vos candidat·es soutienne [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.10 Marchons pour le climat

Marchons pour le climat Vendredi 13 et samedi 14 mars, de nombreux rassemblements et marches sont organisés un peu partout. Rejoignez la mobilisation la plus proche  [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.09 Apprendre à désobéir

Quelques événements désobéissants dans toute la France et au delà.  medi 7 mars, à Paris: Formation à la Désobéissance civile.>Plus d'informations.
Pou [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions