La 7e édition des Sciences en Bobines abordera le thème de l’alerte et des lanceurs d’alerte ainsi que ses déclinaisons dans quelques domaines comme le nucléaire, les nanotechnologies, la santé-environnement, etc.

« Citoyen, salarié ou scientifique travaillant dans le domaine publique ou privé, le lanceur d’alerte se trouve, à un moment donné, confronté à un fait pouvant constituer un danger potentiel pour l’homme ou son environnement, et décide dès lors de porter ce fait au regard de la société civile et des pouvoirs publics. Le temps que le risque soit publiquement reconnu, il est souvent trop tard. Les conséquences pour le lanceur d’alerte, qui agit à titre individuel parce qu’il n’existe pas à l’heure actuelle en France de dispositif de traitement des alertes, peuvent être graves : de la mise au placard au licenciement, de la maladie au procès dans certains cas, il se retrouve directement exposé aux représailles dans un système qui ne le soutient pas car souvent subordonné à des intérêts financiers ou politiques. »

Il sera donc question d’expertise, de déontologie et d’éthique. On ne devient pas un lanceur d’alerte par plaisir. C’est un fardeau difficile à porter qui peut conduire à des situations dramatiques.

Aussi, la Fondation Sciences Citoyennes a travaillé avec des juristes pour élaborer un projet de loi disponible sur notre site :
http://sciencescitoyennes.org/projet-de-loi-lanceurs-d’alerte/.

Cette année, le festival des Sciences en Bobines pour leur 7e édition aura lieu du 12 au 23 octobre 2011 dans 6 villes de France (Avignon, Montpellier, Paris, Savennières (49), Trescléoux (05) et Villeneuve d’Ascq).

http://sciencescitoyennes.org/7e-edition-des-sciences-en-bobines-2011/