Un décret et un arrêté du 30 septembre 2011 imposent la présence de produits d’origine animale dans chacun des menus servis dans la restauration : produit laitier obligatoire à chaque repas, produits d’origine animale obligatoires dans le plat principal de chaque repas, dont viande et poisson à des fréquences élevées.

En savoir plus sur la réglementation de la restauration scolaire

Le Défenseur des droits ne s’occupe pas des droits des animaux. Nous pouvons en revanche l’alerter sur le fait que le principe de non discrimination et le droit à la liberté de conscience sont bafoués. Il y a discrimination envers les familles qui, par conviction éthique, refusent la consommation de chair animale, ou la consommation de tout produit d’origine animale.

Le Défenseur des droits recueille actuellement des témoignages sur les conditions d’accès aux cantines scolaires de l’école publique via un questionnaire en ligne.

Soyons nombreux à dire que nous sommes révoltés par la situation actuelle.